Tous les Bettas
Annexes du Betta

Les Bettas, poissons combattants, vous accueille.

Les poissons du genre Betta sont les Bettas :

Si le principal poisson du genre est connu comme le combattant, les bettas regroupent plus de 70 espèces différentes. Si, évidemment, le plus célèbre est le poisson-combattant splendide, il n'est que la résultante de diverses sélections de bettas, probablement de sous-espèces morphologiquement proches, ou même d'espèces voisines. Effectivement, ne vient-on pas de découvrir deux nouvelles espèces à fin 2012 qui sont originaire et sympatriques du "splendens"? Une toute nouvelle espèce à encore été décrite en mai 2013! Ces nouvelles espèces (code génétique à l'appui! on est au 21e siècle) sont hypothétiquement issues d'une séparation ayant conduit à une spéciation allopatrique.

Le Betta, avec le Guppy, le Endler, et quelques autres, appartiennent à la catégorie populaire des poissons se satisfaisant d'un nano-aquarium pour vivre et être élevés.

Définition du betta

Si plus de 150 espèces sont décrites à ce jour, certaines méritent qu'on s'y arrête :

Tous ces poissons bettas sont en effet protégés par l'organisation UICN qui s'occupe de la protection des espèces en danger. Cela devient un véritable problème et certaines espèces de bettas sont probablement amenées à disparaître de leur milieu naturel. Le déboissement prive en effet la plupart de ces espèces de leur biotope favori et idéal : les îles sur lesquelles ils vivent sont littéralement rasées de leurs forêts primaires pour vendre le bois et créer de nouveaux espaces de culture.



Il ne faut jamais acheter toutes ses plantes à la mise en route. Commencez en vous procurant des plantes à croissance rapide, et surtout rustiques telles que le Cornifle immergé ou les Najas, véritables "pompes à nitrates . Oublions volontairement les lentilles d'eau (Lemna spp.). Si elles remplissent le même rôle avec une efficacité redoutable, il est difficile parla suite de s'en défaire.

Histoire des Bettas

Les poissons Betta, ce serait aussi, vive l'effet de serre... Si, si."pourvu que ça pousse, l'aquariophile est content!". Mais laissons-nous bien le temps à nos plantes d'exprimer leur plein potentiel? Après une première publication sur des forums aquariophiles, le texte est enrichi et illustré pour le partager ici. Souvent, nous choisissons nos plantes selon des critères purement esthétiques, ou tout simplement parce qu'elles viennent du même continent que nos poissons. Au bout de quelques mois, seules les survivantes restent. Une fois réglées leurs exigences biologiques élémentaires (lumière, engrais, température, etc.), nous pourrions considérer la question sous un autre angle, un angle écologique. Tentez une approche p lus progressive, une espèce après l'autre, de la même manière que le ferait la nature.

Cette Cryptocoryne indéterminée pousse doucement, mais régulièrement depuis quatre ans sans fleurir ni se multiplier, preuve qu'elle a encore du potentiel de croissance. Le tout dans un bac de série sans CO2. Cette technique regroupe plusieurs façons de faire dont l'aquascape mais aussi d'autres choses que nous détaillerons rapidement dans les pages adjointes, y compris sur un site partenaire qui explique plusieurs détails sur les plantes aquatiques. Car donner de bonnes adresses fait partie de la mission de ces écrits.